S.E.R.E.T.

Société d'Etudes et de Recherches en Thérapeutiques.

Voir Video à https://www.youtube.com/my_videos?o=U

Vidéo sur la déglutition  par radio cinéma:  https://youtu.be/xsx2D62l3w4

 

 https://youtu.be/xsx2D62l3w4

 

BASES

TRAITEMENTS DU SADAM

PROFESSIONNELS ARTICLES

CONGRES ET FORMATIONS

 

  • ARTICLES DE R. FENART

LIVRES

DENTS ET ENFANTS

AUTRES PAGES

 

bases > architecture

L'ARCHITECTURE CRÂNIO-FACIALE

L'architecture crânio-faciale est souvent ignorée au cours du premier examen du sujet "victime" du syndrome de Costen. Pourtant son importance est primordiale et elle doit être prise en compte dès la mise en place d'un traitement.

Nous voyons beaucoup d'examens des A.T.M. prescrit par les différents praticiens consultés par le patient :

  • Tomographies (elles sont de plus en plus rares).
  • Scanner (en régression)
  • I.R.M. en augmentation

Ces examens intéressent uniquement les A.T.M. et révèlent les dégât locaux mais en aucun ne sont à même d'en donner les causes (sauf s'il y a atteinte locale de l'articulation : traumatisme - infection - luxation - arthrose)

Il manque le plus souvent la téléradiographie de profil et de face, l'incidence en téléradiographie de Hirtz et parfois le plus élémentaire des examens : le panoramique dentaire.

CLINIQUE DE L'ARCHITECTURE CRÂNIO-FACIALE

Au cours de l'examen initial d'un syndrome de Costen ou D.T.M. (Dysfonction Temporo-Mandibulaire) le praticien doit appécier l'architecture crânio-faciale de son patient en recherchant :

  1. La classe squelettique du patient :
    1. classe 1 (normale)
    2. Classe 2 division 1 et division 2 avec la divergence (normale, en hyper ou en hypo)
    3. Classe 3 ou prognatisme mandibulaire
  2. La symétrie du visage lorsque le patient est en occlusion (ou P.I.M. = Position d'Intercuspidie Maximale ou encore =dents sérrées)
    1. Alignement pointe du nez et pointe mentonnière
    2. Hauteur des gonions (angle postérieur et inférieur de la mandibule) à la recherche d'une éventuelle inégalité des ramus mandibulaire).
    3. Position des oreilles et notamment leur rotation différente.

       

Cas clinique d'une patiente présentant un syndrome de Costen avec asymétrie faciale importante. Noter la position de rotation de l'oreille droite, la différence de hauteur des gonions  et des épaules (gonion et épaule gauche plus hauts) et la différence de rotation de l'oreille gauche. 

Panoramique mettant en évidence l'inégalité de longueur des ramus Télé radio de face confirmant l'inégalité des ramus télé de profil sur laquelle apparaît
une malformation congénitale de la
charnière cervico-occipitale

Nous avons confirmation de l'asymétrie sur le panoramique, la téléradiographie de face et la téléradiographie de profil nous ne verrons pas le dédoublement des ramus car la radio est prise du côté droit et donc le dédoublement des ramus ne peut apparaître. De plus la patiente présentait une vraie jambe courte de 10mm et une dyspraxie linguale.

L'étude de l'architecture crânio-faciale se fait cliniquement et surtout radiologiquement de manière à effectuer des analyses d'angles et de lignes.

Télé de profil de 4 cas montrant la diversité des architectures crânio-faciales. Les traitements occlusaux d'abord puis les rééquilibration occlusales de fin de traitement seront fonction de l'architecture crânio-faciale du sujet.

Au cours du premier examen il sera utile de renseigner le patient sur les possibilités et les difficultés du traitement final :

  1. Quel sera l'importance des reconstitutions prothétiques à envisager ? Pour quel budget ?
  2. Un traitement d'orthodontie sera-t-il nécessaire ?
  3. Une chirurgie orthognatique devra-t-elle accompagner le traitement d'orthodontie comme dans le cas n°4 ?

 

De plus, à la fin de l'examen, il faut que le patient ait compris les causes de ses symptômes et le traitement qui sera proposé. Nous voyons trop souvent des patients qui sont "perdus" entre tous les avis qu'ils ont eu. Personne ne leur a vraiment expliquer comment s'est constitué leur maladie, pourquoi ils ressentent tant de symptômes et de douleurs, enfin comment le traitement proposé va agir sur leurs douleurs.

 

 


Ce qui se trouve sur ce site est la propriété du S.E.R.E.T ne peut être copié ou utilisé sans autorisation écrite.

POUR NOUS CONTACTER  nous avons changé de mail : seretmedecine@gmail.com

En raison des spams qui nous sont envoyés par centaines nous ne mettons plus de lien direct sur l'adresse.
Il suffit de la recopier dans votre messagerie. 

Pour tout renseignement par courrier nous demandons de joindre à votre courrier
une enveloppe affranchie pour la réponse et le retour des documents. Adressez votre courrier à :

S.E.R.E.T. 310, rue Solferino 59000 LILLE. FRANCE

Webmaster : Jean-Marie LANDOUZY - ostéopathe - 310, rue Solferino 59000 LILLE FRANCE