S.E.R.E.T.

Société d'Etudes et de Recherches en Thérapeutiques.

Séminaire sur le syndrome de Costen ou SADAM prévu pour les vendredi 6 et samedi 7 octobre 2017
Voir programme et inscriptions sur
Accueil  et formations

Le séminaire  est complet

Voir Video à https://www.youtube.com/my_videos?o=U

Vidéo sur la déglutition  par radio cinéma:  https://youtu.be/xsx2D62l3w4

 

 https://youtu.be/xsx2D62l3w4

 

BASES

TRAITEMENTS DU SADAM

PROFESSIONNELS ARTICLES

CONGRES ET FORMATIONS

 

  • ARTICLES DE R. FENART

LIVRES

DENTS ET ENFANTS

AUTRES PAGES

 

LA LANGUE ET LA DÉGLUTITION

La langue occupe une place importante dans l'équilibre des articulations temporo-mandibulaires. Il a fallu longtemps avant que J.M. Landouzy en découvre le mode d'action dans les syndromes de Costen. Les orthodontistes accordent, avec raison un grande importance à  la déglutition et à la posture de la langue dans la cavité buccale (bouche).

Normalement un traitement d'orthodontie ne devrait pas commencer sans corriger la déglutition et la posture linguale. Car la langue participe à la croissance crânio-faciale et guide les dents au cours de leur éruption.

La persistance d'un trouble de la déglutition est à l'origine de nombreux symptômes en dehors du syndrome de Costen.

Les formes de déglutition :

  •  Au cours du développement (de la naissance à l'âge de 5 à 6 ans)
    • A la naissance la déglutition est une succion déglutition car la bouche ne comporte pas de dents et la forme alimentaire est la succion du téton maternel ou de la tétine du biberon.
    • Elle se modifiera au cours de la croissance et deviendra déglutition. La persistance d'une succion déglutition après l'âge de 5 à 6 ans sera appelée "déglutition primaire" en souvenir de la première déglutition du bébé/
  •  Au cours des différentes formes et volumes à déglutir. Soit salivaire (petit volume) soit alimentaire (gros volume) :
    • La déglutition salivaire a une fréquence importante (1500 à 2000 fois par jour) et un volume très réduit. Ce qui permet à la langue de développer une force importante sur ses structures environnantes. Ces deux conditions sont à l'origine d'une plus grande importance de cette déglutition.
    • La déglutition alimentaire qui s'effectue avec un volume beaucoup plus important, elle est moins fréquente que la salivaire et, du fait du volume à déglutir, la langue n'exerce pas de forces importantes sur son environnement osseux et dentaire

 Voir le nouvel article : La déglutition salivaire

il est intéressant de voir la déglutition du bébé en radio cinéma sur ce site :

V-VRS_N avec l'aimable autorisation des auteurs.

LES DEGLUTITIONS SALIVAIRES

La déglutition salivaire normale est conditionnée par l'environnement de la langue , non pas par la volonté du sujet de la placer dans une certaine position. La langue s'adapte à toutes les situations car sa fonction est vitale. Pour que la déglutition salivaire soit normale elle doit, impérativement, s'effectuer avec les dents serrées (de manière à fermer la "cage à langue) et lèvres jointes.

Il existe 3 types de déglutitions "anormales" ou dyspraxies linguales.

  • - l'interposition de la langue entre les molaires,
  • - la pulsion de la langue vers l'avant, entre les incisives,
  • - la position basse de la langue, sur les incisives du bas.

Pour effectuer le diagnostic de déglutition anormale, J.M. Landouzy propose le test suivant

LE TEST

Position du test de déglutition (J.M. Landouzy)

Pour déterminer si un sujet présente un trouble de la déglutition, il suffit de le faire déglutir avec les dents serrées et les lèvres jointes.

  1. Si la déglutition s'effectue facilement il n'y a pas de trouble.
  2. Si la déglutition s'effectue avec une petite difficulté, le sujet est en stade 1.
  3. Si la déglutition s'effectue en effectuant un mouvement de la tête, le sujet est en stade 2.
  4. Si le sujet ne peut déglutir, il est en stade 3.

La correction de la dysfonction linguale peut se faire par un traitement ostéopathique, orthophonique ou kinésithérapique. 

 

Le traitement ostéopathique est, à ce jour, le plus rapide pour recréer l'image motrice de la  déglutition salivaire normale et pour "l'installer" définitivement dans le cortex.

Il s'accompagne d'exercices et d'une prise de conscience par le sujet.

Il avait été demandé à J.M. Landouzy par des orthodontistes pour leurs enfants en traitement.

La technique est développée dans la page sur la déglutition salivaire.

 

 

 


 

Ce qui se trouve sur ce site est la propriété du S.E.R.E.T ne peut être copié ou utilisé sans autorisation écrite.

POUR NOUS CONTACTER  nous avons changé de mail : seretmedecine@gmail.com

En raison des spams qui nous sont envoyés par centaines nous ne mettons plus de lien direct sur l'adresse.
Il suffit de la recopier dans votre messagerie. 

Pour tout renseignement par courrier nous demandons de joindre à votre courrier
une enveloppe affranchie pour la réponse et le retour des documents. Adressez votre courrier à :

S.E.R.E.T. 310, rue Solferino 59000 LILLE. FRANCE

Webmaster : Jean-Marie LANDOUZY - ostéopathe - 310, rue Solferino 59000 LILLE FRANCE